PLANTES EN A

ACHE

Ache


Herbe bisannuelle très rameuse, à tige fistuleuse et fortement sillonnée de 20 à 80 cm de haut, à feuilles luisantes assez épaisses. Fleurs blanc verdâtre. fruits globuleux . La racine a une saveur très aromatique et dégage une forte odeur balsamique.

PARTIES UTILISÉES:
Surtout les racines, déterrées en octobre, lavées et séchées à l'air chaud. On utilise aussi les feuilles et les fruits .


COMPOSANTS INTERESSANTS:

Les racines contiennent de la vitamine C.

PROPRIÉTÉS DÉMONTRÉES:

En raison de la présence d'un flavonoside (l'apioside), propriétés carminatives et diurétiques. 
Activité spasmolytiqueet sédative.


INDICATIONS:

Les racines  utilisées comme diurétique. 

Feuilles, fébrifuges et sédatives.

En cas de: Oligurie, albuminurie, lithiase rénale, bronchite chronique, toux(expectorant), asthme, toux, arthrite, météorisme, inappétence, Fièvre, Oeudème.
En Infusion 20 g par litre d'eau ; 3 tassespar jour.


PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
Phototoxicité, se manifestant par des dermites aiguës, accompagnées
quelquefois de vésicules.

ACHILLÉE MILLEFEUILLE

ACHILLÉE MILLEFEUILLE

Achillea Millefolium L.
Herbe aux charpentiers, herbe de Saint Jean, herbe aux militaires, sourcils de Vénus.

HABITAT :
En Europe, Asie, Amérique du nord dans les prés, au bords des chemins et des voies ferrées, on la trouve en dessous de 2500 m

DESCRIPTION :
Plante vivace de 30 à 40 cm
Tige dressée, dure, feuillée.
Feuilles poilues, longue et molle. Les segments sont finement divisés.
Fleurs blanches ou roses en corymbe denses. Celles du centre sont en tube, 4 à 5 ligules larges, courtes.
Fruit ; akène blanchâtre oblong contenant une petite graine de 2 mm de diamètre.
Souche rampante.
On note une photosensibilité de la peau si en contact avec le suc de la plante (soleil !).

PARTIES UTILISÉES :
Sommités fleuries, feuilles, graines (juin à septembre).

CONSTITUANTS :
Huiles essentielles ; eucalyptol, germacrane, camphre et azulène (par distillation).
Résine, tanin, phosphore, potassium, matières azotées.
Alcaloïdes ;achicéine, bétonicine, moschatine, stachydrine, trigonelline.

PROPRIÉTÉS :
Antiseptique, antispasmodique, astringente, carminative, cicatrisante, diurétique, emménagogue, hémostatique, tonique, vulnéraire.

UTILISATION :


Acné :
Faire infuser 20 gr de fleurs ou de feuilles séchées 10 min dans 1 l d’eau bouillante.
3 tasses par jour.

Bain tonifiant :
Faire infuser 50 gr de fleurs ou de feuilles séchées 10 min dans 1 l d’eau bouillante, filtrer.
Verser dans le bain.

Cellulite :
Faire infuser 50 gr de fleurs ou de feuilles séchées 10 min dans 1 l d’eau bouillante.
Cure de 3 semaines

Pousse des Cheveux :
Faire infuser 50 gr de fleurs ou de feuilles séchées 10 min dans 1 l d’eau bouillante, filtrer.
Utiliser en lotion.

Circulation du sang :
Faire infuser 50 gr de fleurs ou de feuilles séchées 10 min dans 1 l d’eau bouillante.
2 tasses par jour entre les repas, cure de 10 jours.

Hémorroïde :
Faire infuser 50 gr de fleurs ou de feuilles séchées 10 min dans 1 l d’eau bouillante, filtrer.
Tremper des compresses dans la décoction et appliquer.

Rhumatisme :
Pommade d’achillée millefeuille :
Mélanger suc frais dans du saindoux 1 pour 1 (traditionnel) ( la vaseline c’est bien aussi)
éviter le soleil


Varices :
Faire infuser 30 gr de fleurs ou de feuilles séchées 10 min dans 1 l d’eau bouillante.
2 tasses par jour.

AIL

Tête d'ail (rose)

allium sativum

plante potagère vivace dont les bulbes au goût forts, sont employés comme condiment en cuisine. La partie consommée la tête d'ail se compose de plusieurs gousses ,
Historiquement originaire des steppes d’asie centrale, raison pour laquelle on trouve beaucoup de recettes dans les pays de l’est.
L’amélioretion des bulbes vient des pays du Proche -Orient (Egypte).

PARTIES UTILISEES

Gousses.


COMPOSANTS INTERESSANT:

• Glucides
• Sélénium
• Vitamines A, B1, B2, C ,E ,PP
• Composés soufrés
• Huiles essentielles :
◦ Diallyne, Allicine (effet antibiotique), Alliine,

USAGE:


Teinture d'ail :

Prendre une tête d'ail fraîche l’éplucher et couper en deux les gousses dans 1 l d'eau de vie. Laisser macérer 15 jours. Filtrer conserver dans des flacons foncés, garder au frais.

Prendre 3 fois par jour 20 gouttes dans un peu d'eau ou de lait.
Antigrippal, antiseptique intestinal, hypotenseur, vermifuge, Cardioprotecteur.

Sirop d'ail :

Prendre 20 g d'ail pour 50 CC d'eau, faire bouillir 30 min, filtrer, sucrer.
prendre 3 cuillères à soupe par jour.
Antigrippal, antiseptique intestinal, hypotenseur, vermifuge.
Coqueluche (toux)

Pansement à l’ail :

Imbiber une compresse de jus d’une gousse renouveler le pansement toute les 2h
( mûrir un abcès ),

Lait à l’ail : (décoction d’ail)

Prendre 8 gousses d’ail, les écraser :
Faire bouillir 1/2 l de lait, ajouter 1/4 de l d’eau plus 2 c,a,s, de sucre
Ajouter les gousses écrasées, et refaire bouillir doucement en mélangeant durant 10 min, passer.
Effet hypoglycémiant ( attention en cas de diabète )
Effet hypotenseur, Effet Cardioprotecteur

Donne mauvais goût au lait maternel.

Antiseptique intestinal, vermifuge, Diarrhées sur antibiothérapie.
Améliore les taux de cholestérol, Détoxiquant hépatique ,Lithiase rénale, Artériosclérose, Asthme, Hypertension.
Améliorerait les performances sexuelles masculines par effet hormonal.
Prendre 2 fois par jour une tasse.

Otite externe.

Presser 3 gousses pour en extraire le jus, ajouter 1 C,A,S, d’huile d’olive introduire 3 gouttes dans l’oreille à l’aide d’une pipette et boucher avec un tampon d’ouate.

AIL DES OURS

Ail des ours

Allium ursinum
ail des ours, ail sauvage, ail pétiolé


amaryllidacées


Attention de ne pas le confondre avec le muguet qui est un poison violent.
L’odeur puissante de la plante écrasée permet de la reconnaître.


PARTIES UTILISEES :
Les feuilles fraîches, le bulbe.

COMPOSANTS :
• Glucides
• Sélénium
• Vitamines A, B1, B2, C ,E ,PP
• Composés soufrés

PROPRIETES :
Les mêmes que pour l’ail (allium sativum)
Dépuratif, hypotenseur antiseptique, anthelminthique, hypoglycémiant.désinfectant

Épidémie : il faut savoir que l’efficacité de la vitamine C dans la protection en cas d’épidémie n’est pas formellement démontrée mais que beaucoup ne l’excluent cependant pas.
( Personnellement je trouve à d’autres sources un goût plus agréable ).

UTILISATION :
Les principes actifs étant les mêmes, on peut utiliser les recettes décrites pour l’ail mais en retenant que la concentration est plus élevée dans l’ail des ours.
Décoction : Faire bouillir 1 petit bulbe écrasé dans 1 tasse de lait pendant 5 min
les feuilles se consomment fraîches.

N.b.

Pour des propriétés équivalentes l’ail est bien mieux documenté dans la littérature et ne présente pas de risques d’erreurs à la cueillette.  

Lien vers Wikipedia pour informations complémentaires (recettes etc.)

AIRELLE

Vaccinium Vitis


Vaccinium Vitis-Idaea


Plante vivace des montagnes, forêts de conifères, landes et pâturages.

Parties utilisées :

feuilles (TOXIQUES A HAUTE DOSE), fruits, plante entière.



Propriétés :

Apéritive, astringente, antiseptique, dépurative, diurétique, hypoglycémiante.

Utilisation :

Cystite :

Décoction ; 30 g de plante entière, bouillir 3 min dans 1 l d’eau, infuser 10 min
boire 4 tasses par jour.


Diarrhée : (Consulter un médecin si plus de 24h).

Jus de baies fraîches + eau.

Goutte :

Décoction ; 30 g de plante séchée, bouillir 3 min dans 1 l d’eau, infuser 10 min.


Rhumatisme :

Décoction ; 30 g de plante entière, bouillir 3 min dans 1 l d’eau, infuser 10 min
boire 2 tasses par jour.

ALKEKENGE

Alkekenge

Physalis alkekengi I,
Coqueret, Cerise d’hiver,

Fleurit à partir de mai dans les champs calcaires, les vignobles, est parfois cultivée comme plante décorative.

En murissant le calice floral gonfle et prend une belle couleur rouge vif.
Le fruit se trouve au milieu de l’enveloppe et rappelle une cerise ( d’où son surnom de cerise d’hiver).

PARTIES UTILISÉES :

Fruit, tiges, feuilles

CONSTITUANTS :

Vitamine C, acide citrique, acide malique, caroténoïdes, glucides.

PROPRIETES :

Dépurative, diurétique, émolliente, fébrifuge, sédative.

UTILISATION :

Goutte :
Prendre 40 gr de baies sèches, bouillir 5 min puis infuser 10 min dans 1l d’eau
3 tasses par jour.


Ictère :
Manger 20 gr de baies mûre

Lithiase :
Prendre 30 gr de baies sèches, bouillir 5 min puis infuser 10 min dans 1l d’eau
Quantité pour 24h.

Œdème cutané :
Prendre30g de tiges, feuilles, plus baies faire macérer 10 jours dans 1 l de vin blanc sec, puis filtrer. Prendre 1 petit verre le matin.

Rhumatisme :
Prendre 50 gr de baies sèches, infuser 10 min dans 1l d’eau bouillante
3 tasses par jour durant 3 semaines.

Urée :
Prendre 20 gr de baies sèches, bouillir 5 min puis infuser 5 min dans 1l d’eau
3 tasses par jour.

ANETH

Aneth


fenouil puant, fenouil bâtard.


Spontané dans toute l'Europe,l'aneth est cultivé dans les jardins en Grande-Bretagne et en Europe centrale.
Il aime les terrains vagues, secs,les bords des chemins et les champs cultivés.
Plante annuelle de basse altitude à racine pivotante, de 10 à 50 cm de haut. La tige est vert foncé Les fleurs, en ombelle sont formées de 15 à 40 rayons, sont jaunes. 

Le fruit de saveur piquante et aromatique rappelle celle du cumin et du fenouil.
L'aneth dégage une forte odeur due à une huile essentielle.


PARTIES UTILISÉES

Les graines (septembre) séchés à l'ombre.


COMPOSANTS

Limonène , carvone, dihydrocarvone


PROPRIÉTÉS

L'aneth possède des propriétés carminatives et stimulantes.

UTILISATION

Aérophagie:

Faire infuser 40g de graines 10 min dans 1l d’eau bouillante

Allaitement (favorise la montée laiteuse):

Faire infuser 40g à 50g de graines 10 min dans 1l d’eau bouillante, 1 tasse après le repas,

Hoquet :

Faire infuser 3g de graines 10 min dans 1 tasse d’eau bouillante
on peut ajouter de l’anis vert et ou une pincée d’estragon,

Météorisme :

Faire infuser 30g de graines 10 min dans 1l d’eau bouillante,

Vomissements:

Faire infuser 30g de graines 10 min dans 1l d’eau bouillant.

ARNICA

Arnica Montana

Arnica Montana

Attention, plante toxique ! 

Ne pas appliquer sur plaies ouvertes.

Ne pas utiliser en usage interne.


Habitat : Prairies, pâturages à sols acide
Période de récolte : fleur durant l’été
Description : de la famille des astéracées, les fleurs sont jaunes
orangées. La plante mesure entre 30 et 60 cm et comporte des
feuilles duveteuses, opposées.


PARTIES UTILISÉES:

Feuilles sèchées, fleurs, racines.


COMPOSANTS INTERESSANTS:

Lactones sesquiterpéniques (hélénine), flavonoïdes,
huiles essentielles, thymol et mucilage

INDICATIONS:

Transformée en pommades, huile, lotion, gel, teinture ou granules homéopathique.

Antalgiques (antidouleur),Sudorifique, anti-inflammatoires, cicatrisante. 

Contusions, entorses, douleurs musculaires, rhumatismales,  hématomes.

Huile d'arnica pour les massages :
Mettre à macérer dans 500 ml d'huile végétale, 250 g de fleurs séches d'arnica ou 500 g de fleurs fraîches durant 2 à 6 semaines. Filtrer et conserver dans une bouteille foncée (péremption 1 an).

Teinture d’arnica pour contusions et entorses.
Faire macérer dans 1l d’alcool  à 70% vol (non dénaturée) 200g de fleur séchée ou 300g de fleur fraiche durant 15 à 20 jours, agiter régulièrement. Filtrer et conserver dans une bouteille foncée (péremption 1 an).

ANECDOTIQUE:

Il parait que certains utilisent les feuilles en remplacement du tabac, (tabac des Vosges) ????

PrécédentPage 1 sur 6